publicité

Grève à Tisséo: ça s'enlise

Au quatrième jour de blocage pas de perspective de sortie de crise.

  • SC+Afp
  • Publié le 05/04/2012 | 18:00
image_73239794.jpg
video title

Tisséo et négociations

Cela aura était une semaine noire dans les transports en commun toulousain... La grève débutée Lundi et qui paralyse une tres grande partie du traffic des bus et du tramway va se poursuivre demain

Les autobus et tramways n'ont pas circulé ce jeudi à Toulouse pour la quatrième journée
consécutive en raison du blocage des dépôts autour d'une revendication de maintien
du pouvoir d'achat, a indiqué la direction de la régie des transports, Tisséo.

Blocage "illégal"?

Les deux dépôts de bus de Toulouse ont été de nouveau bloqués à partir de 05H00
ainsi que le dépôt de la ligne de tramway reliant la banlieue nord-ouest au centre-ville.
 En revanche, les deux lignes de métro automatique restaient préservées par le
conflit.
 Pour la direction, ce sont "les blocages illégaux des dépôts" et non pas le nombre
de grévistes qui pénalisent le réseau.
 En effet, précise-t-elle dans un communiqué, le taux de grévistes chez les conducteurs
est passé en moyenne de 50% lundi à 30% jeudi. Il s'agit de conducteurs qui font
une heure de grève à la prise de service, et le reste de la journée, le taux de
grévistes est "proche de 5%", selon elle.
 La direction s'est dite "ouverte" à une rencontre avec les organisations syndicales
mais leur demande auparavant "expressément" de lever les blocages des dépôts.
 L'intersyndicale CFDT-CGT-FO-Sud dénonce le refus de la direction de garantir
complètement le pouvoir d'achat.

les + lus

les + partagés