publicité

France-Irlande : ce sera le 4 mars

Le comité des six nations vient de trancher, la rencontre aura lieu le 4 mars à 16h00.

  • LB, Am. P
  • Publié le 22/04/2012 | 18:17
image_72465066.jpg
video title

Rugby: France-Irlande annulé, colère de supporters

En raison du gel, le match France-Irlande a été annulé à la toute dernière minute, entrainant la colère des supporters venus assister à la rencontre du tournoi des VI Nations.

Le match France-Irlande aura finalement lieu le 4 mars prochain à 16h00, une semaine après la rencontre France-Ecosse. Initialement prévu samedi à 21 heures, ce match été reporté à quelques minutes du coup d’envoi pour cause de pelouse gelée. Une décision qui a provoqué la colère des 80000 spectateurs.

11 février

Hier, il est 20h54 précisément. L’arbitre Dave Pearson inspecte la pelouse du Stade de France puis se rend dans le vestiaire des Bleus. Il leur annonce que le match France - Irlande, deuxième levée du Tournoi des Six Nations, qui doit commencer dans six minutes, sera reporté à une date ultérieure. Motif ? La pelouse a gelé en partie et se révèle dangereuse.

En revanche, le public n’est averti qu’à 21h10, une fois Nicolas Sarkozy et François Hollande sortis de l’enceinte de Saint-Denis. Bronca générale.
En effet, c’est la première fois dans l’histoire du Tournoi qu’un match est reporté à la dernière minute, quand les spectateurs sont déjà dans le stade, leur billet dans la poche.

Les raisons de ce gâchis sont multiples. Météo France avait prévu une température de -7°c. Une bâche chauffante a recouvert la pelouse toute la semaine et elle a été retirée hier à 19 heures, alors que la température était de -1°C. Dave Pearson, l’arbitre anglais de la rencontre, qui avait déjà procédé à un examen positif la veille à 21 heures, a inspecté une première fois le terrain et l’a jugé praticable. Deux heures plus tard, la situation est différente. La température a chuté et des parties de la pelouse sont gelées. La sécurité des joueurs n’est pas assurée. L’officiel prend sa décision : le report. Il informe alors les deux équipes. Il refuse de s’exprimer par la suite. Quelques minutes plus tard, alors que des questions commencent à se poser dans les gradins, l’annonce officielle est faite. Thierry Dusautoir, le capitaine des Bleus, vient sur la pelouse exprimer ses regrets aux spectateurs…

Finalement ce match France-Irlande aura bien lieu mais désormais la question est: «quand» ? Christine Connolly, en charge de la communication du Comité des Six Nations, a précisé que la rencontre se déroulera soit le week-end prochain, soit dans trois semaines. La décision devrait être prise aujourd’hui. Pour les supporters, les billets d’hier resteront valables pour la nouvelle date. Mais pour nombre d’entre eux, le préjudice est important. Qu’en sera-t-il des frais engagés en voyage, hôtel, pour les provinciaux ou les Irlandais ?

Enfin dans le monde du rugby, la polémique enfle. Bernard Laporte, entraineur de Toulon a fustigé sur RMC le comportement de la Fédération française de rugby (FFR). « Les gens de la Fédération sont des nantis, a soufflé l’ancien sélectionneur. Ils n’en ont rien à foutre que le match soit annulé ou non! Leur ticket est payé. Leur billet d’avion et leur chambre d’hôtel aussi! J’ai envie de dire que le bois de Boulogne est payé (sic) ! Tout est payé ! »

Enfin samedi, une autre rencontre a elle bien eu lieu : Angleterre-Italie. Ils ont joué dans l’après midi sur une pelouse enneigée, du stade olympique de Rome. Score final : 19-15.

les + lus

les + partagés