publicité

La plus mauvaise cantine scolaire de France est à Tarbes selon l'UFC-Que Choisir

C'est l'école élémentaire privée Pradeau-La Sède à Tarbes (Hautes-Pyrénées) qui obtient la plus mauvaise note (6,4 sur 20) dans l'étude que l'association de consommateurs publie ce mardi sur les cantines dans les établissements scolaires. 

  • Par Fabrice Valery
  • Publié le 19/03/2013 | 07:00, mis à jour le 19/03/2013 | 07:05
Photo d'archive © MaxPPP
© MaxPPP Photo d'archive
L'UFC-Que Choisir publie ce mardi une étude sur la qualité des cantines scolaires en France. 439 cantines d'écoles primaires publiques et privées ont été évaluées et la "cuillère de bois" revient à l'école privée Pradeau-La Sède à Tarbes avec une note de 6,4 sur 20. 
Il ne s'agit évidemment pas d'une note "gustative", mais d'une enquête sur des critères d'équilibre alimentaire et de variété des produits.

L'UFC Que-Choisir indique avoir basé sa méthodologie sur les points de contrôle définis par la réglementation et s'être appuyé sur un échantillon représentatif des établissements scolaires français, principalement dans les grandes villes et les villes moyennes.
Parmi ces critères : la fréquence des aliments sur 20 jours consécutifs, la présence des aliments sucrés, celle des aliments panés, etc.

Les cantines des écoles privées obtiennent en moyenne des notes inférieures aux cantines des établissements publics. En comparaison, la note de la plus "mauvaise" cantine d'une école primaire publique (8 sur 20) à Clermont (Picardie) est supérieure de plus de 1,5 point à l'école privée Pradeau-La Sède de Tarbes.

DOCUMENT : l'intégralité de l'étude de UFC-Que Choisir

 

les + lus

les + partagés